Œuvres de l’auteur

sommaire retour


N° dépôt S.A.C.D. : 154385

Même la mort ne pourra jamais les séparer… car leur amour est immortel.



FABRICE MALARDOU : Le jeune marié
JUSTINE MALARDOU : La jeune mariée
ODETTE DURIMONT : La belle mère
ASTARINA : La vampire
MARLECHE : La sorcière
LOUFIAUD : Le loup-garou
DRAGUEEN : Le fantôme
ZOLARD : Le zombie
SISCARD : Le squelette
BLACKULA : Le vampire noir


Et le tout se passe dans le village de : SULTARD…





Résumé du 1er acte :

Un couple de jeunes mariés circulent dans leur vieille deudeuche et ils se perdent dans la campagne enneigée de la Transylvanie après être tombés en panne d’essence. Fabrice voulait absolument épouser Justine en Roumanie étant donné qu’il est encore nostalgique d’une certaine Olga qui s’est suicidée bien avant leur mariage. Ce n’est pas faute d’aimer la ravissante Justine, mais il ne peut oublier le charme Slave de la Roumaine qu’il aimait tant. Il est en revanche beaucoup moins amoureux de sa… belle-mère qui les accompagne en tenant la chandelle aux amoureux. Ils se retrouvent donc tous les trois perdus en pleine nuit dans la campagne Transylvanienne, quand tout-à-coup, ils rencontrent sur leur chemin une délicieuse femme qui s’appelle Astarina. Elle est très jolie et elle possède un corps des plus glamours, le seul défaut physique qu’elle possède, ce sont ses dents qui sont aussi longues que pointus. C’est très certainement pour cette raison qu’elle ne se regarde jamais devant une glace. Miroir ! Miroir ! Dis-moi que je suis la plus belle. Si le miroir pouvait contempler sa beauté, c’est sûrement ce qu’il dirait et il lui ferait ce compliment avec d’autant plus de convictions que cette adorable vampire est encore plus belle de l’intérieur et ce n’est pas faute d’avoir un physique de mannequin. Astarina les conduit au village de Sultard pour qu’ils puissent y passer la nuit. Elle les présente aux habitants de ce village maudit qui possède comme villageois : une sorcière, un zombi, un fantôme, un loup-garou sans oublier l’effroyable squelette. Ils auraient certainement passés un Joyeux Halloween, si on était le 31 octobre. Astarina présente ses nouveaux amis aux « monstres » qui peuplent le village de Sultard et les trois « humains » sont persuadés que les Sultardiens sont déguisés en monstre pour célébrer une sorte d’Halloween local. Fabrice présente de son côté un monstre qui n’a rien à envier à Loufiaud et à Zolard réunis puisqu’il s’agit de son abominable belle-mère. Pour souhaiter la bienvenue à leurs hôtes, un grand banquet est organisé. Fabrice apprécie à sa juste valeur le petit alcool local qui est fabriquée par Marlèche, il s’agit d’une sorte de breuvage à base de pipi de chat et de poils de rats. Pendant ce délicieux festin, le jeune marié avoue qu’il est toujours follement amoureux de la sublime Olga et qu’il ne peut l’oublier, malgré l’amour qu’il éprouve pour Justine. Astarina est une vampire hypersensible et elle est très touchée pour l’amour que Fabrice éprouve pour cette femme. Mais les Dragueen et autres Siscard sont beaucoup moins romantiques que la jolie vampire. Les « monstres » avouent aux « humains » qu’ils sont séquestrés dans leur village et ils serviront de repas pour leur prochain festin. Leur sang risque de remplacer du vin et il sera consommé sans modération et leur chaire sera très certainement délicieuse avec une sauce à base d’extrait de bave de crapaud. Mais Astarina les protège de la cruauté des autres monstres et elle veut sûrement garder la ligne en faisant un régime. A moins qu’elle désire être encore plus belle de l’intérieur que peut l’être son physique qui n’a rien à envier aux plus jolies des mannequins. Astarina est une vampire, mais ce n’est pas un monstre pour autant, car elle capable d’aimer. Mais n’est-elle pas un peu amoureuse de Fabrice ?



Résumé du 2ème acte :

Fabrice a été obligé de se reposer provisoirement dans un cercueil, car il avait trop bu pendant le festin et il est même devenu ivre mort. Le « zombi » a ensuite dessoûlé et les « humains » sortent dans les rues de Sultard tous les trois. Et oui, belle-maman est une sorte de pitbull de compagnie qui les accompagne… Ils croisent sur leur chemin Loufiaud qui est un ignoble loup-garou et il faut dire qu’il est encore plus bête qu’il est méchant. Mais les « humains » réussissent à lui couper l’appétit en se faisant passer pour des végétariens et comme Loufiaud n’aime pas faire miam-miam avec méchante salade, il les laisse finalement repartir tellement ils ont réussis à l’écœurer. Heureusement que Loufiaud n’est pas un loup-garou végétarien, sinon ils les auraient mangés. Ah, bah non ! Ce n’est pas possible ! A moins qu’il les confonde avec de la laitue !!! Astarina arrive à leur secours en ayant un fusil dans les mains dont les cartouches ont été soigneusement trempés dans de l’eau bénite. Pour remercier l’adorable vampire, Fabrice l’embrasse sur la joue sous les yeux jaloux et parano de Justine qui les surveille attentivement. Ensuite, les « humains » vont dans le cimetière de Sultard qui est l’endroit le plus animé du village en ayant l’espoir de pouvoir s’enfuir discrètement de ce lieu maléfique. Malheureusement pour eux, les morts ont le sommeil léger et ils les empêchent de s’enfuir. Ils retournent tous les trois au village et ils croisent Marlèche qui va à leur rencontre pour avoir une petite explication avec eux. La sorcière leur fait remarquer qu’elle a vue dans sa boule de cristal le fait qu’ils ont essayés de s’enfuir de Sultard, mais qu’elle les surveille et qu’ils n’ont aucune chance d’échapper à sa vigilance. Marlèche s’en va en laissant les « humains » en compagnie d’Astarina qui leur demande de rentrer dans leur demeure en leur ordonnant de s’enfermer à double tours et surtout de ne pas ouvrir la porte à n’importe qui. La femme vampire leur promet qu’elle a un plan pour leur permettre de se sauver de Sultard en échappant à la vigilance des « monstres ». Fabrice allume le poste de télévision pour se remonter le moral en ce changeant les idées. Malheureusement ce soir là, les chaînes de télé diffusent beaucoup de films d’horreur… Mais une émission culinaire est retransmise, alors les « humains » regarde ce programme pour se divertir. Astarina les rejoint dans leur vieille maison, mais cette vampire à horreur des recettes de cuisine, surtout quand il s’agit d’une escalope à l’ail… Quelle horreur pour une vampire !!! Astarina déguise les « humains » en monstres, Fabrice et Justine se font passer pour le compte et la comptesse de Bendorf qui sont sensés être un couple de vampires. En ce qui concerne la belle-mère, Odette se déguise en une vieille sorcière toute poilue. D’après son gendre, on l’a reconnaît facilement et elle n’a pas besoin d’attendre mardi gras pour ressembler à une fée maléfique. Un balai est d’après lui largement suffisant pour la déguiser en sorcière quand elle fait le ménage… Ils sortent tous les quatre dehors et Astarina fait croire aux « monstres » qu’elle a tuée les « humains » pour leur sucer le sang en compagnie du couple de vampires et elle avoue son égoïsme pour ne pas avoir partagé le sang des humains avec les autres habitants du village. Mais les déguisements et les mensonges d’Astarina sont trop grossiers pour avoir pu tromper les « monstres » de Sultard qui sont loin d’être crédules. Les « humains » et la vampire se réfugient en quatrième vitesse dans leur vieille demeure. Cette dernière leur promet de continuer à les protéger, mais à une seule et unique condition : c’est qu’elle puisse faire l’amour avec Fabrice. Justine n’est absolument pas d’accord, mais son conjoint se dévoue « courageusement » pour sauver la vie de sa femme et d’après-lui, c’est uniquement par amour pour elle qu’il accepte sa proposition. Justine n’est pas naïve et elle souffre d’une parano-jalousie aigu, alors elle le gifle violemment en prétendant à Astarina qu’elle n’a pas besoin d’elle pour sortir de cette situation. Qu’est-ce que Fabrice va choisir en ayant le choix de ne pas coucher avec Astarina dont il est follement amoureux pour ne pas blesser la jalousie de sa femme et donc d’accepter de se faire dévorer par les « monstres » ou se dévouer pour faire l’amour avec cette vampire des plus glamours pour sauver sa vie, ainsi que celle de Justine qui est très jalouse ? Suspense…



Résumé du 3ème acte :

Justine fait preuve d’une grande jalousie en accablant son mari de reproches, mais Fabrice se défend en lui expliquant qu’il éprouve pour Astarina une attirance qui lui paraît inexplicable. Les jeunes mariés décident de faire l’amour une dernière fois, car Justine promet à son conjoint que lorsqu’il l’aura trompé avec la femme vampire, ce sera définitivement fini entre eux et qu’elle demandera le divorce. Les deux amoureux décident d’aller dans le cimetière de Sultard pour avoir un dernier rapport sexuel avant de se quitter pour toujours. En arrivant dans cet endroit des plus sinistre, ils n’arrivent pas à avoir une relation sexuelle étant donné que les amoureux sont dérangés par les morts qu’ils réveillent dans le cimetière. Ces derniers veulent dévorer les « humains », mais heureusement, Astarina arrive à leur rescousse. En effet, elle menace les « monstres » de les arroser avec un flacon qui est rempli d’eau bénite. Zolard et sa bande s’en vont, mais Justine n’éprouve malgré tout aucune reconnaissance à l’égard d’Astarina. La jeune mariée lui fait une crise de jalousie et elle rentre dans leur vieille maison où sa moche-mère l’attend et Odette est aussi la belle-mère de Fabrice. Cette dernière essaye de lui trouver un autre mari pour consoler sa fille en étant persuadée qu’elle ne peut pas tomber plus mal qu’avec lui. Son gendre revient en compagnie d’Astarina et il a choisi ce moment qui n’est pourtant pas très opportun pour faire une plaisanterie à sa belle-mère. Fabrice s’est déguisé en fantôme pour faire peur à Odette, mais le drap blanc qu’il porte sur lui n’est pas très propre. Alors Odette qui possède elle aussi beaucoup d’humour enferme son gendre en la mettant de force dans la machine à laver. Cela fait bien rire tout le monde, sauf Fabrice qui n’apprécie pas cette fumisterie, surtout que les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures, mais belle-maman est très maniaque sur la propreté et elle veut que le drap ressorte en ayant une propreté irréprochable. Odette aimerait tellement se servir de son fer à repasser pour que son gendre devienne aussi plat qu’une crêpe et tant mieux, si Fabrice est brûlé au 3ème degré… Ce dernier ressort de la machine à laver en étant très en colère et il décide de sortir pour avoir une petite explication avec sa belle-mère. Donc Justine se retrouve seul dans la vieille demeure en compagnie de la femme vampire et elle supplie Astarina de ne pas faire l’amour avec Fabrice pour sauver son ménage. Mais la jolie monstre refuse en lui prétendant qu’elle a aussi de bonnes raisons d’aimer Fabrice. Mais comme la vampire est très fatiguée, elle décide de faire une petite sieste dans un cercueil. Dès qu’elle réussit à s'assoupir, Justine en profite pour mettre de l’ail dans son tombeau pour qu’elle s’endorme à tout jamais. Heureusement pour Astarina, la jeune mariée s’est trompée et elle a mit des oignons à la place de l’ail, la vampire se réveille en étant très en colère après Justine, mais elle finit par la pardonner. Odette et son gendre reviennent et Fabrice dispute sa femme pour son acte et juste après, ils se retrouvent tous dans le noir à la suite d’une coupure de courant et ils font la connaissance d’un certain Blackula qui est venu porter main forte aux « monstres ». Ce vampire est redoutable, mais il n’impressionne pas Astarina pour autant. Une fois que Blackula est parti, la femme vampire sort en compagnie de Fabrice, car ils ont décidés d’aller au cimetière pour pouvoir enfin faire l’amour tous les deux. Justine et Odette les accompagnent jusqu’à cet endroit sinistre qui risque de tuer l’amour des jeunes mariés. Justine embrasse son mari en lui donnant un vigoureux baiser d’adieu et ensuite, son épouse lui promet qu’elle le quittera pour toujours quand Fabrice aura commis l’adultère avec la jolie vampire. Cette dernière s’enferme avec son amoureux dans une vieille demeure abandonnée qui se situe aux alentours du cimetière et ils font l’amour d’une façon très sado-masochiste, car Astarina est une vampire assoiffée de sang. Odette qui est pour « la paix des ménages » en profite pour essayer de séparer sa fille avec son gendre qu’elle déteste plus que tout. Après avoir fait l’amour, Fabrice avoue à Astarina qu’il a finit par la reconnaître et il est maintenant certain qu’elle s’appelait Olga quand elle était encore vivante et il est sûr qu’elle s’est transformée en vampire à la suite de son suicide. Il a raison et pourtant il est difficile de la reconnaître tellement Olga à changer physiquement depuis qu’elle est devenue une vampire. Cette dernière lui promet qu’elle va tenir sa promesse pour les aider à s’enfuir de Sultard puisqu’il a accepté de faire l’amour avec elle. Fabrice retourne seul dans la maison où Justine et sa mère l’attendent et Odette qui est maniaque sur la propreté passe un coup de balai dans cette vieille demeure qui est remplie de toiles d’araignées. Marlèche frappe à la porte, Justine l’a laisse rentrer et la sorcière désire prendre son balai pour voler dans les airs. Odette n’est pas d’accord, alors les deux femmes se battent entre elles, Marlèche est soutenue par les encouragements et les acclamations de Fabrice qui est un véritable groupie de la sorcière et il l’encourage à donner une bonne raclée à sa belle-mère. La vieille femme satanique s’en va en étant en colère, car elle n’a pas récupérée son balai et elle leur promet de revenir en compagnie des autres villageois de Sultard. Elle tient sa promesse et elle revient peu de temps après en compagnie des « monstres » et ils essayent de défoncer la porte de la vieille demeure où se trouvent les « humains » et ces derniers sont terrorisés. Mais Astarina arrive sur un carrosse pour leur sauver la vie et elle menace les habitants de Sultard de les arroser d’eau bénite si ils défoncent la porte. Il faut dire que cette vampire est tellement adorable que la pureté de cette eau n’a sur elle aucun effet destructeur. Elle réussit à faire partir les autres habitants du village et elle se retrouve en compagnie des « humains » et ils se font tous la bise pour se dire adieux avant qu’ils ne prennent le carrosse pour repartir pour toujours. Fabrice propose à la femme vampire de venir avec eux et de quitter Sultard à tout jamais, mais elle refuse sa proposition étant donné qu’elle ne veut pas attrister Justine, car elle est beaucoup trop amoureuse de lui pour ne pas commettre le péché de chaire. Fabrice embrasse pour la dernière fois sa tendre et douce Astarina en lui faisant un long et vigoureux baiser. Ensuite, le jeune marié rejoint Justine, ainsi que sa belle-mère et ils partent tous les trois pour toujours.








233379 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...