Œuvres de l’auteur

sommaire saga retour


Sweden Girl

Je me souviens d’un certain soir,
Où j’étais dans une boîte de nuit,
Accompagnée de mon petit ami,
Quand j’ai vu à mon grand désespoir,
La plus pulpeuse des Suédoises,
J’ai tout de suite vu que cette fille,
Ne venait sûrement pas des Antilles,
Car l’or est la blondeur des bourgeoises.

La Sweden girl,
Etait sublime avec ses yeux clairs,
La Sweden girl,
Me rendait jalouse de façon éphémère.

Mon copain ne me regardait plus,
Je lui en voulait de l’avoir aveuglé,
En étant la plus lumineuse des poupées,
Que des yeux voyeurs fixés sans retenue,
Mettant leurs femmes dans de beaux draps car,
Cette Viking allait devenir leur conquête,
Qu’ils risquaient de piller sous la couette,
Tous les hommes sont de vrais barbares.

La Sweden girl,
Etait sublime avec ses yeux clairs,
La Sweden girl,
Me rendait jalouse de façon éphémère.

Les plus belles femmes du monde,
Sont Suédoises et je suis raciste,
Car on pouvait suivre à la piste,
Ce soleil brûlant de désirs qui fondent,
Alors qu’il fait toujours gris en Suède,
Même si le paradis ressemble au bleu,
De cette fille qui n’a pas froid aux yeux,
Mais la chaleur de son regard me laisse tiède.

La Sweden girl,
Etait sublime avec ses yeux clairs,
La Sweden girl,
Me rendait jalouse de façon éphémère.

Tous les yeux étaient braqués sur elle,
Tout le monde la regardait danser,
Je souffrais tellement d’invisibilité,
Que je me sentais bête devant la belle,
Alors quand ce troll géant est parti,
Toutes les femme étaient contentes,
Paranos de cette femme innocente,
Qui n’a provoqué que des jalousies.




233380 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...