Œuvres de l’auteur

sommaire saga retour


SIRENETTE


Je venais d’être traumatisé,
Dans un institut très pervers,
Où un prof dégénéré,
M’a fait connaître l’enfer,
Je suis parti ensuite,
En vacances à Port-Bail,
J’ai cru un peu trop vite,
Qu’un suicide m’éviterait d’avoir mal.

Sirènette,
C’est une petite sirène,
Sirènette,
Les enfants poissons ont leur reine.


J’ai rencontré une fillette,
Lorsque j’étais en plein naufrage,
Grâce à cette adorable jeunette,
J’avais ma bouée de sauvetage,
J’ai voulu m’ouvrir les veines,
Pour me noyer dans le désespoir,
Mais grâce à ma petite sirène,
J’ai repris beaucoup d’espoir.

Sirènette,
C’est une petite sirène,
Sirènette,
Les enfants poissons ont leur reine.


Je pleurais car j’étais triste,
Tu étais mon rayon de soleil,
Pour sécher mes larmes ensuite,
J’ai compris que tu étais celle,
Qui me redonnerait le goût,
A la vie, à l’amour et au bonheur,
Un jour j’aurai une faim de loup,
Pour croquer la vie avec saveur.

Sirènette,
C’est une petite sirène,
Sirènette,
Les enfants poissons ont leur reine.


J’avais tellement souffert,
Qu’il ne me restait que mes yeux,
Pour pleurer près de la mer,
T’étais le mouchoir d’un malheureux,
Pour ne pas que je meurs noyé,
Dans les larmes de mon chagrin,
Petite fille tu les as séchées,
Tu faisais partie de mon destin.

Sirènette,
C’est une petite sirène,
Sirènette,
Les enfants poissons ont leur reine.


Un beau jour je lui ai dit,
Qu’elle m’a sauvé la vie,
Elle n’a rien dit mais elle a souri,
Car elle avait gagné son pari,
J’ai ensuite dit bye-bye,
A la petite fille de Port-Bail,
Oui j’ai dit bye-bye,
A la petite fille de Port-Bail.




233443 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...