Œuvres de l’auteur

sommaire saga retour


LE SANDRIN

Puisque je suis tombé amoureux,
D’une Sandrine dont j’ai le béguin,
Je suis donc devenu heureux,
Et par conséquence j’suis un Sandrin.

Quand le portable Sandriing je réponds,
Quand elle m’appelle ça me fait du bien,
J’en sautille de joie et je fais des bonds,
Car par conséquence j’suis un Sandrin.

J’ai fait semblant de me noyer,
Pour le bouche à bouche j’étais malin,
Mais sous sa salive j’ai failli couler,
Donc par conséquence j’suis un Sandrin.

Les célibataires ont une ombre obscure,
Mais la tienne est d’un blanc opalin,
Quand tu me suivais dans notre aventure,
Alors par conséquence j’suis un Sandrin.

Sous prétexte que c’est un canon,
Elle m’a envoyé bouler au loin,
Et m’a propulsé vers l’horizon,
Autant dire que par conséquence j’suis un Sandrin.

Le premier Avril est la fête des poissons,
Le trois celle des femmes éprises des Richard,
Il est donc normal dans ces conditions,
Que le deux soit la fête des sirènes car,
C’est la Sainte Sandrine et je suis un polisson,
Qui est très amoureux de Sandrine et par,
Ce que je suis un Sandrin, drin, drin.


Je suis tellement amoureux de Sandrine,
Que je porte son prénom au masculin,
Les homos n’ont pas de drogue hétéroïne,
Et par conséquence j’suis un Sandrin.

Elle est si belle qu’elle transforme en taons,
Les Scandinaves avec deux E à la fin,
Qui sont jalouses de la beauté de ce canon,
Car par conséquence j’suis un Sandrin.

Quand je vois ses yeux noisettes,
Je deviens un écureuil qui a faim,
Et le gourmet lui offre une gourmette,
Donc par conséquence j’suis un Sandrin.

J’ai vraiment eu le coup de foudre,
Pour cet amour éclair dans mon destin,
J’avais soif d’une fille qui n’est pas gourde,
Alors par conséquence j’suis un Sandrin.

Sandrine a volé l’intégral de mon cœur,
Pour vivre plus longtemps que son frangin,
Car j’ai donné ma vie à mon âme sœur,
Autant dire que par conséquence j’suis un Sandrin.

Le premier Avril est la fête des poissons,
Le trois celle des femmes éprises des Richard,
Il est donc normal dans ces conditions,
Que le deux soit la fête des sirènes car,
C’est la Sainte Sandrine et je suis un polisson,
Qui est très amoureux de Sandrine et par,
Ce que je suis un Sandrin, drin, drin.





233443 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...