Œuvres de l’auteur

sommaire saga retour


PASTEURIEN AVANT TOUT

A Pasteur il m’était impossible de mourir,
Puisque ce collège ressemblait au paradis,
Quand mes anges étaient en pleins délires,
Car mes autographes déclenchaient de l’hystérie,
Mais j’ai aussi marqué mon empreinte,
Dans ce collège où j’entendais des cris,
Loin des couloirs de la mort est l’enceinte,
Où j’étais condamné à les aimer pour la vie.

Pasteurien avant tout,
Ce collège restera l’ambassade du pays,
Des habitants de Pasteur que j’aime beaucoup,
Et qui résident toujours dans mon cœur attendri.


Grâce à ces petites têtes blondes,
J’ai voyagé dans le Walhall en drakkar,
Moi le Viking qu’ils confondaient avec la Joconde,
Et qui se prenait pour un certain Léonard,
Grâce à mon invention pour fabriquer des groupies,
Qui resteront peints dans le merveilleux cadre,
Du tableau de Pasteur dont la magie,
L’a figé comme un chef-d’œuvre qu’on encadre.

Pasteurien avant tout,
Ce collège restera l’ambassade du pays,
Des habitants de Pasteur que j’aime beaucoup,
Et qui résident toujours dans mon cœur attendri.


Loin des yeux, loin du cœur,
Mais je vois toujours de près l’amour de Pasteur,
Car ce proverbe ne peut pas mentir,
Donc ma mémoire diffuse toujours ce joyau,
Et dans la vidéo de mes souvenirs,
Je regarde ce film dont j’étais le héros.



233380 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...