Œuvres de l’auteur …

sommaire saga retour

NOSTALGIE ANCESTRALE

NOSTALGIE ANCESTRALE



COURT METRAGE

de

Franck Laisné

GENRE : Horreur

PERSONNAGES :

KOLDAR : l'homme originaire des Carpates

LE COMTE D'ARATHNESS : le vampire

OVIDIU : l'aubergiste

DORINA : la femme de l'aubergiste

MANOLE : le cocher

SORIN : le poursuivant

N° dépôt S.A.C.D. : 216693


NOSTALGIE ANCESTRALE

EXT NUIT : On aperçoit un homme marcher dans la neige. On discerne des cris de loups et on entend ensuite une voix-off qui dit ceci :

VOIX-OFF : Un homme originaire des Carpates revient sur le sol de ses ancêtres qui vivaient dans cette région hostile qu'il n'a jamais connu. Le besoin de retrouver ses racines explique la motivation d'un dénommé Koldar à marcher dans la neige.

EXT NUIT : Il continue à avancer et l'on remarque la présence d'un village, Koldar s'arrête de marcher pendant un court instant.

Koldar : C'est sûrement le village de mes ancêtres ! Celui de Kalabecha... (Il discute tout seul).

EXT NUIT : On aperçoit le panneau enneigé sur lequel il est écrit : Â« Kalabecha Â». On le voit filmé en gros plan pendant un court instant et on revoit ensuite Koldar qui arrive devant cet écriteau.

Koldar : ça y est ! J'y suis !

EXT NUIT : Koldar pénètre à l'intérieur de ce village qui semble austère. On entrevoit une vieille Roumaine filmée derrière sa fenêtre en train de fermer ses volets.

Koldar : Cette femme n'a pas l'air accueillante... (Il se parle à lui-même).

EXT NUIT : Koldar continue à avancer et il voit une autre personne âgée à la fenêtre de sa maison.

Koldar : Madame ! Madame !

EXT NUIT : La vieille femme adopte la même attitude, donc elle ferme également ses volets.

Koldar : Les Transylvaniens sont glacials... (Il discute tout seul).

EXT NUIT : On observe la présence d'une jeune et ravissante Roumaine à la fenêtre de sa vieille demeure.

Koldar : Mademoiselle ! Mademoiselle ! Pouvez-vous m'indiquer où...

EXT NUIT : La jeune femme ferme à son tour les volets de sa maison.

Koldar : Toutes les mêmes... (Il se parle à haute voix). Une auberge ! (Il hurle).

EXT NUIT : On aperçoit une auberge qui est filmée en gros plan.

Koldar : Je suis sauvé... (Il discute tout seul).


EXT NUIT : Koldar avance dans la neige et il s'approche rapidement de l'auberge.

INT NUIT : On voit un couple d'aubergistes.

Dorina : Regarde ! C'est lui ! (Voix horrifié).

Ovidiu : Nooooon ! Ce n'est pas possible ! (Voix horrifié).

EXT NUIT : On aperçoit un poing qui frappe à la porte de l'auberge.

Dorina : La serrure ne fonctionne plus... (Elle parle normalement). Il n'y a personne ! (Elle hurle).

INT NUIT : Koldar ouvre la porte et il pénètre dans l'auberge.

Koldar : J'entends des voix ! L'endroit est peut être hanté ? (Il dit ça d'un ton ironique).

Dorina : Noooooon ! (Voix horrifié).

Koldar : Qu'est-ce qui vous arrive ?

Ovidiu : Ce n'est rien ! On a trop de clients, on affiche complet et ma femme est fatiguée...

Koldar : Mais ! Je ne vois personne !

Ovidiu : C'est normal. Ils sont tous partis se coucher...

INT NUIT : On observe Dorina en train de laver un verre.

Dorina : On est les seuls à être debout à une heure aussi tardive...

Koldar : Il est à peine 22 heures ! Ils se couchent de bonne heure par ici...

Dorina : Dans la région, c'est préférable...

INT NUIT : On aperçoit Koldar s'approcher des aubergistes et il s'assoit.

Ovidiu : Il serait temps d'aller vous coucher...

Koldar : Je vais prendre un café. Je suis gelé...

Ovidiu : Oui, mais en vitesse ! Après, on ferme...

Koldar : Bon, très bien ! C'est promis...

Ovidiu : Tu en as de fait ?

Dorina : Oui, ça tombe bien...

INT NUIT : On aperçoit Dorina renverser le café dans une tasse, elle s'approche ensuite de la table du client et elle lui apporte sa boisson.

Dorina : Tenez !

Koldar : Merci.

INT NUIT : On aperçoit Koldar qui commence à boire.

Koldar : Ah ! ça fait du bien !

Dorina : Dépêchez-vous !

Koldar : Ce que vous pouvez être désagréable ! Ce café est brûlant, je ne peux pas le boire aussi rapidement qu'un verre d'eau...

Ovidiu : Excusez-la ! Elle est exténuée et nous devrions déjà être fermé...

Koldar : Bon, très bien ! Je me dépêche...

Dorina : Vous désirez peut-être de l'eau fraîche pour éviter de vous brûler ?

Koldar : Non, merci. Je suis assez gelé comme ça...

Dorina : T'as vu ? Il n'en a pas voulu...

Ovidiu : Comme par hasard...

Koldar : Vous me prenez pour qui ? Je ne suis pas un ivrogne...

Dorina : On n'a jamais dit ça...

Koldar : Vous le sous-entendez... Je suis venu ici pour retrouver mes origines ! L'un de mes ancêtres venait de cette région, il a eu des descendants et je fais parti de sa famille. Pouvez-vous m'aider ?

Ovidiu : Monsieur...

Koldar : Oui.

Ovidiu : Il est tard...

Koldar : Excusez-moi ! Je devrais déjà être parti...

INT NUIT : On aperçoit Koldar qui se lève, il avance vers le comptoir et il pose un billet dessus.

Koldar : Ne cherchez pas la monnaie... C'est le pourboire !

Dorina : Merci beaucoup !

Koldar : Êtes-vous certain qu'il ne reste pas une place dans votre hôtel ?

Ovidiu : Je suis désolé...

Koldar : Au revoir !

Ovidiu et Dorina : Au revoir, Monsieur !

EXT NUIT : On aperçoit Koldar sortir de l'auberge.

INT NUIT : Les deux aubergistes sont filmés en gros plan.

Dorina : Il a eu peur de boire de l'eau bénite...

Ovidiu : J'en étais sûr ! Je l'aurai reconnu entre mille...

EXT NUIT : On aperçoit Koldar marcher dans les rues enneigés du village.

Koldar : Ils ne sont pas hospitaliers par ici...

EXT NUIT : Koldar continue à avancer, on voit ensuite le panneau barré qui indique la fin de « Kolabechta Â».

Koldar : Aucun villageois n'est accueillant !

EXT NUIT : On voit Koldar pénétrer dans une forêt enneigée en suivant un petit chemin.

Koldar : J'ignore où je pourrai dormir...

EXT NUIT : On aperçoit un tas de feuilles en gros plan.

Koldar : Ce sera ici !

EXT NUIT : Koldar s'approche des feuilles, il enlève ensuite son blouson en peau d'animal et il se couche en le mettant sur lui.

Koldar : J'espère que je vais supporter le froid...

EXT NUIT : On le voit filmé en gros plan, il claque des dents et son visage est blême.

VOIX-OFF : On entend des hurlements.

Koldar : Des loups !

EXT NUIT : Il met son blouson sur la tête.

Koldar : J'ai le choix entre mourir de froid ou me faire dévorer...

EXT NUIT : On aperçoit une calèche circuler au loin. On voit ensuite le visage du cocher, il est gros, bourru et chauve.

Manole : Oh ! (Il tire sur le harnais des chevaux).

EXT NUIT : Le visage du cocher est filmé en gros plan.

Manole : Mais ! C'est un homme !

EXT NUIT : La calèche avance doucement, Manole descend de sa carriole, il s'approche de Koldar et il s'accroupie en disant ceci :

Manole : Monsieur ! Monsieur !

Koldar : Mais ! Vous êtes un monstre ! Je suis en enfer ?

Manole : Non, pas encore ! Ah, ah, ah ! Vous êtes bien vivant... Je vous emmène chez mon Maître qui vous hébergera !

Koldar : Vous en êtes certain ?

Manole : Le comte d'Arathness est hospitalier ! Il ne refuse jamais son toit à des inconnus...

Koldar : Ce Monsieur m'a l'air chaleureux ! Ce n'est pas comme les habitants de Kalabechta qui m'ont réservé un accueil glacial...

Manole : Il ne faut pas leur en vouloir ! Ces villageois n'ont pas l'habitude de recevoir des étrangers et ils ont peur des brigands...

Koldar : Je comprends...

Manole : Venez, Monsieur !

EXT NUIT : Le cocher aide Koldar à se relever, les deux hommes s'approchent ensuite de la calèche et Manole ouvre la portière.

Manole : Rentrez ! Vous aurez plus chaud à l'intérieur...

EXT NUIT : On aperçoit Koldar qui pénètre dans la calèche et il s'assoit.

VOIX-OFF DE KOLDAR : Cet homme ne m'inspire pas confiance, mais je n'ai pas envie de mourir de froid ou me faire dévorer par les loups...

EXT NUIT : On remarque au loin la présence d'un homme qui les observe et on voit ensuite le cocher qui est filmé en gros plan.

Manole : Haow !

EXT NUIT : On aperçoit la calèche filmée de loin au milieu du paysage enneigé d'une forêt des Carpates.

VOIX-OFF DE KOLDAR : La traversée me paraît austère dans ce paysage hostile...

EXT NUIT : On entrevoit au loin le manoir en ruine qui appartient au comte d'Arathness.

VOIX-OFF DE KOLDAR : Ce château me paraît sinistre ! J'ai un mauvais pressentiment...

Manole : Haow ! Haow ! Haow ! (Il est filmé en gros plan, pendant qu'il tire sur le harnais des chevaux).

INT NUIT : On voit Koldar assis dans la calèche.

Koldar : Le voyage m'a paru rapide, mais je ne suis pas impatient d'arriver au château... (Il se parle à lui-même).

EXT NUIT : Le cocher avance jusqu'à la portière, il ouvre la porte de la calèche une fois qu'il est arrivé à proximité.

Manole : Venez, Monsieur ! Nous sommes arrivés...

Koldar : Merci.

EXT NUIT : On aperçoit Koldar qui descend de la calèche.

Koldar : Que sont ces hurlements ?

Manole : Ce sont des loups ! Vos oreilles devraient déjà y être habitué ! On rencontre beaucoup de meutes dans la région...

Koldar : Oui, mais j'entends un autre bruit que je n'arrive pas à déterminer !

Manole : A part des carnassiers. Que cela pourrait-il être d'autre ?

EXT NUIT : On aperçoit la lune filmée en forme de croissant.

Manole : Que regardez-vous ?

Koldar : Ce n'est rien... Je comtemple les étoiles !

Manole : Vous craigniez la pleine lune ! Vous voilà rassuré ?

Koldar : Je n'avais pas peur...

Manole : Je l'espère bien. Si vous avez peur du surnaturel, ce n'est pas la peine de venir ici...

Koldar : J'imagine...

EXT NUIT : On voit le château filmé en gros plan pendant un court instant. On aperçoit juste après, le cocher frapper à la porte de l'entrée principale du castel.

VOIX-OFF DU COMTE : Entrez !

INT NUIT : Manole pénètre le premier à l'intérieur du château, il est suivit par Koldar. Une fois qu'ils sont arrivés dans le foyer, le cocher referme la porte derrière lui.

Manole : Suivez-moi !

INT NUIT : Les deux hommes rentrent dans la pièce principale du vieux château en ruine et l'on voit le comte d'Arathness qui tient un verre de vin rouge dans les mains.

Koldar : Bonjour, Monsieur !

Le comte d'Arathness : Bonjour. Soyez le bienvenu !

Koldar : Merci, beaucoup !

Manole : J'ai offert l'hospitalité à cet homme qui serait mort de froid...

Le comte d'Arathness : Vous avez bien fait ! Je vous remercie d'avoir fait preuve de générosité Chrétienne...

Manole : Merci, Monsieur le Comte !

INT NUIT : Le cocher lui fait la révérence.

Manole : Il est très croyant...

Koldar : C'est curieux ! Je ne vois pas de croix chrétienne !

Manole : Regardez ! Au dessus de la cheminée...

INT NUIT : On aperçoit en gros plan une croix qui est renversée.

Koldar : Mais ! La croix est à l'envers !

Le comte d'Arathness : Je vous ai souvent demandé de la réparer ! Je constate que cela n'a toujours pas été fait...

Manole : Je suis désolé ! Je la réparerai demain...

Le comte d'Arathness : Je l'espère bien... Maintenant, vous pouvez disposer !

Manole : Bien, Monsieur !

INT NUIT : Le cocher salut le comte et ensuite, il s'en va.

Koldar : Vous avez beaucoup d'autorité, Monsieur le Comte !

Le comte d'Arathness : Appelez-moi Arathness ! Ce sera plus intime...

Koldar : Si vous voulez...

Le comte d'Arathness : Je suis sévère envers mes domestiques. Dans la région, les gens sont braves, mais ils ont besoin d'être dirigés par un homme qui a de la poigne ! Sinon, ils n'en font qu'à leurs têtes...

Koldar : Ils ne sont pas hospitaliers...

Le comte d'Arathness : Les Transylvaniens sont froids au premier abord, mais ils sont chaleureux dans leur cœur ! Je peux vous proposer un délicieux vin de la région ?

Koldar : Avec plaisir !

INT NUIT : On aperçoit le comte qui s'approche d'une table sur lequel sont posés une bouteille de vin et quelques verres. Arathness prend le flacon et il remplit une coupe.

Le comte d'Arathness : Regardez-moi cette couleur ! Si vous êtes un connaisseur, vous découvrirez un vin qui sera un délice pour votre palais...

INT NUIT : Le comte d'Arathness s'approche de Koldar et il lui donne son verre.

Le comte d'Arathness : Tenez !

Koldar : Merci. Je ne suis pas un expert, mais j'ai l'impression que le vôtre est plus épais...

Le comte d'Arathness : En effet ! Ce n'est pas le même ! Le mien est un grand cru, je ne le partage jamais, car il m'a coûté horriblement cher. Vous pardonnez ma franchise ?

Koldar : Il n'y a aucun problème...

INT NUIT : On voit Koldar qui boit hâtivement.

Le comte d'Arathness : Vous buvez cet excellent vin trop rapidement ! J'ai eu raison de ne pas vous avoir proposé un grand cru...

Koldar : Je ne suis pas un connaisseur, mais je ne voulais pas refuser votre hospitalité...

Le comte d'Arathness : Je comprends... Désirez-vous que je vous accompagne pour vous montrer votre chambre ?

Koldar : Avec plaisir ! Je commence vraiment à être fatigué...

Le comte d'Arathness : Je vais vous accompagner, mais j'aimerais connaître votre nom...

Koldar : Je suis désolé ! Je n'ai pas eu la délicatesse de me présenter ! Je m'appelle Koldar.

Le comte d'Arathness : Rassurez-vous, je ne suis pas susceptible... Suivez-moi !

INT NUIT : Le comte s'approche d'une bougie, il l'a prend dans ses mains, ensuite les deux hommes montent dans un sinistre escalier. (Koldar monte le premier).

Le comte d'Arathness : J'espère que le noir ne vous effraie pas...

Koldar : Non, je ne suis pas craintif...

Le comte d'Arathness : Vous en êtes certain ?

Koldar : Tout a fait...

Le comte d'Arathness : Ah, oui !

INT NUIT : Les deux hommes se retrouvent subitement dans le noir le plus complet.

Koldar : Aaaaaaah ! (Cri de frayeur).

Le comte d'Arathness : Ah, ah, ah ! Rassurez-vous ! J'ai des bougies...

INT NUIT : On voit la lumière réapparaître et ensuite, Koldar est filmé en gros plan.

Koldar : Mais ! Comment avez-vous fait pour me doubler sans que je m'en aperçoive, alors que l'escalier est étroit ?

Le comte d'Arathness : Je connais tellement bien ce château que j'ai l'impression de voler !

Koldar : Vous devez quand même avoir des yeux de lynx...

Le comte d'Arathness : En habitant dans un endroit aussi sombre, on fini par en avoir...

Koldar : ça doit venir avec le temps, mais il existe peut-être un passage secret ?

Le comte d'Arathness : C'est possible... Suivez-moi !

INT NUIT : Arathness avance en compagnie de Koldar, ils se retrouvent tous les deux dans la chambre d'ami.

Le comte d'Arathness : Cette chambre est petite, mais cela devrait vous convenir...

Koldar : L'important, c'est d'avoir un lit...

Le comte d'Arathness : Si vous avez froid, vous trouverez des couvertures dans la commode...

Koldar : C'est bon à savoir...

Le comte d'Arathness : Je vous abandonne. Bonne nuit !

Koldar : Merci, Arathness !

INT NUIT : On aperçoit le comte sortir de la chambre d'ami, on voit juste après Koldar qui saute sur le lit et il atterrit sur le dos.

Koldar : C'est plus agréable que de dormir à la belle étoile... (Il discute tout seul).

INT NUIT : Il met un doigt sur sa bouche pour montrer qu'il réfléchit.

Koldar : Le comte d'Arathness porte le même nom que mon ancêtre ! Il doit être un descendant direct. Je l'interrogerai demain... (Il se parle à lui-même).

INT NUIT : Il tourne dans son lit.

Koldar : Il faut que je m'assoupisse... (Il discute tout seul).

INT NUIT : On remarque le visage de Koldar qui est filmé en gros plan. Il ferme les yeux et on le voit sommeiller pendant un court instant.

VOIX-OFF : On entend des hurlements.

INT NUIT : Koldar se relève en sursaut.

Koldar : Des loups ! Ils ne doivent pas être loin...

VOIX-OFF : On entend des sons bizarres et indéterminés qui proviennent de l'intérieur du château.

Koldar : Ces bruits sont inquiétants ! Je vais aller voir...

INT NUIT : On aperçoit Koldar qui s'approche de la porte de la chambre, il l'ouvre et il arrive dans l'entrée du château.

Une femme vampire : Grrrrrr !

INT NUIT : On voit une vampire filmée en gros plan pendant un court instant. Koldar s'échappe et il descend les escaliers en étant poursuivi par le monstre.

Koldar : Hoaaaaah ! (Cri de frayeur).

INT NUIT : Il aperçoit une autre femme vampire qui avance vers lui, donc il se retrouve au milieu de ces deux monstres. Koldar se baisse pour passer sous les jambes d'une créature, il court à vive allure, il réussit à claquer la porte aux nez des deux vampires pour se retrouver dans la pièce principale du château et il ferme ensuite la porte à clé. Un tableau est ensuite filmé en gros plan.

Koldar : C'est mon ancêtre ! La ressemblance est incroyable !

INT NUIT : On voit juste après un miroir filmé en gros plan qui ne reflète rien, on découvre ensuite la tête de l'ancêtre qui apparaît à l'intérieur de la glace.

Koldar : Il est vivant !

INT NUIT : On remarque que le miroir ne reflète plus son visage.

Le comte d'Arathness : Ah, ah, ah ! Je vous ai bien eu...

INT NUIT : On aperçoit Arathness en gros plan qui tient un masque dans les mains.

Koldar : Un vampire ! (Cri de stupeur).

Le comte d'Arathness : Ah, ah, ah ! (Rire cruel).

Koldar : Je comprends pourquoi vous n'avez pas de problèmes avec les chasseurs de monstres ! Vous vous faîtes passer pour mon ancêtre...

Le comte d'Arathness : On ne peut rien vous cacher...

Koldar : Vous êtes ingénieux !

Le comte d'Arathness : C'était un homme cruel et sans scrupule qui a finit par disparaître mystérieusement...

Koldar : Vous avez pris sa place...

VOIX-OFF D'ARATHNESS : Cela s'est passé une nuit d'hiver en 1547. Tous les villageois étaient partis poursuivre le vampire et j'en faisais partie !

EXT NUIT : On distingue quelques cavaliers qui galopent sur leurs chevaux près du château. On aperçoit une jument qui se braque, elle se lève sur ses pattes arrière et elle se met à hennir subitement. On aperçoit ensuite le vampire qui est allongé par terre. Arathness et un autre homme descendent de leurs montures et ils l'immobilisent en lui tenant les bras. Le jeune homme qui est assis sur son cheval lui tend un crucifix et de l'ail. On remarque que le vampire pousse un horrible cri de douleur.

VOIX-OFF D'ARATHNESS : Tout le monde le croyait mort, mais il a eu un dernier sursaut...

EXT NUIT : On aperçoit le vampire qui réussit à mordre le cou d'Arathness qui lui tient le poignet, mais ce dernier lui plante une croix chrétienne dans le cœur. Le monstre avance pendant quelques mètres en poussant de terribles cris de douleur, avant de s'allonger sur le sol. Il meurt dans d'horribles souffrances.

Koldar : Vous l'avez tué !

Le comte d'Arathness : Oui, mais c'était trop tard ! Il a réussit à me mordre au cou...

Koldar : Il vous a vampirisé !

Le comte d'Arathness : C'est vrai ! Alors, j'ai fait disparaître son corps...

EXT NUIT : On voit Arathness tenant une pioche à côté d'un buisson, il jette le vampire dans un trou.

VOIX-OFF D'ARATHNESS : J'ai eu l'excellente idée de conserver sa tête !

EXT NUIT : On le voit avec une faux en train de couper la tête du vampire et il la tient dans ses mains.

Koldar : C'est depuis cette tragédie que vous vous faites passer pour lui...

Le comte d'Arathness : Je suis adroit de mes mains ! J'ai pris sa tête comme modèle et j'ai réalisé le masque parfait...

Koldar : Vous êtes rusé !

Le comte d'Arathness : Bien plus que vous ne le pensez... J'ai enlevé ma croix et vous ne trouverez pas non plus de crucifix...

Koldar : Et alors ?

Le comte d'Arathness : Vous ne pouvez pas vous défendre... Vous allez mourir ! Ah, ah, ah ! (Rire cruel).

INT NUIT : Le vampire s'approche de lui, il s'apprête à le mordre au cou. Le visage de Koldar est ensuite filmé en gros plan et ce dernier le regarde méchamment.

Le comte d'Arathness : Qu'avez-vous à me regarder comme ça ?

Koldar : Vous n'aimez pas mon regard ?

Le comte d'Arathness : Quoi ! C'est vous ? Le vrai comte d'Arathness !

Koldar : Oui !

Le comte d'Arathness : Vous n'êtes pas mort ! Je ne comprends plus rien...

Koldar : Vous avez tué un innocent à ma place ! Je suis ensuite parti à l'autre bout des Carpates sans être inquiété par les chasseurs de vampires. Je suis revenu dans la région, comme j'ai appris qu'un imposteur se faisait passer pour moi...

INT NUIT : Koldar avance vers Arathness, alors ce dernier recule tellement il craint son regard. Le vampire casse les vitres d'une fenêtre du château, il saute dans le vide et on l'entend pousser un sinistre hurlement, avant de se retrouver allongé sur le sol. Arathness se relève sans avoir la moindre égratignure, malgré la chute vertigineuse. On aperçoit de nombreux cavaliers, ainsi que des hommes qui sont à pied.

Le 1er homme sur un cheval : C'est un vampire !

Le 2ème homme sur un cheval : Après une chute pareille, personne ne pourrait survivre...

Le 1er homme sur un cheval : Il n'a même pas une égratignure...

EXT NUIT : Arathness se transforme en chauve-souris et il se met à voler. Ensuite, un villageois galope sur son cheval et il lui lance un filet pour l'empêcher de s'échapper. Le vampire reprend forme humaine, donc il reste prisonnier.

VOIX-OFF : Les villageois le ramènent de force.

EXT NUIT : On voit Arathness prisonnier dans le filet, il marche en étant entouré par de nombreux villageois. Certains sont assis sur des chevaux et d'autres sont à pieds. Un homme fouette le vampire en marchant derrière lui.

Un villageois : Avance ! Et plus vite que ça...

EXT NUIT : On aperçoit le comte d'Arathness filmé en gros plan, ce dernier marche en tenant une énorme croix. Le vampire est ensuite crucifié de la même façon que l'a été Jésus Christ.

Le comte d'Arathness : Pardon Satan de cette humiliation !

EXT NUIT : Les villageois jettent des croix chrétiennes, de l'ail et des crucifix sur le vampire. Ce dernier est filmé en gros plan en train d'hurler de douleur.

Un enfant : Il peut encore vivre combien de temps ?

Une femme : Deux heures au maximum ! Le jour ne va pas tarder à faire son apparition...

EXT NUIT : On aperçoit Koldar qui s'approche des villageois.

Koldar : Comment avez-vous fait pour découvrir qu'Arathness est le vampire, alors que vous étiez persuadé que c'était mon ancêtre ?

Sorin : C'est un quiproquo ! J'étais-là, lorsque le cocher vous a fait monter dans sa calèche...

Koldar : Pensiez-vous que j'étais le monstre ?

Sorin : Oui, j'ai prévenu les villageois pour qu'ils viennent en aide au comte d'Arathness.

Koldar : Vous ignoriez que c'était le vampire !

Sorin : Personne ne le soupçonnait d'en être un !

EXT NUIT : On voit Arathness filmé de loin en ayant les bras écartés sur une immense croix chrétienne.

Le comte d'Arathness : Pardonnez-moi Satan de vous blasphémer de la sorte !

EXT NUIT : Le vampire finit par coucher la tête.

VOIX-OFF : Le rusé Koldar a eu la vie sauve en se faisant passer pour son ancêtre, cela a aussi provoqué la fin de l'existence du vampire ! Depuis sa mort, les villageois peuvent enfin vivre en paix, ils n'ont plus besoin de crucifix et d'eau bénite...

FIN



233443 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...