Œuvres de l’auteur

sommaire saga retour


Pour écouter cette chanson...

Jazzy nostalgie

J’ai des frissons car le jazz me désarme,
Quand j’entends le pianiste qui caresse,
Les touches avec son doigté plein de charme,
Et son piano me remplit de tendresse,
Car le jazz est bien le raccourci,
Pour que mes oreilles soient au paradis.

Pourquoi,
J’ai le blues quand mon cœur ne swing plus ?
C’est la jazzy nostalgie.

Pourquoi j’ai des bleus au cœur quand je suis ému,
C’est la jazzy nostalgie,
Jazzy nostalgie.

Mon cœur bat quand les chants mélodieux,
Qui font la beauté des sirènes jazzy,
Rendent mes oreilles et mon corps amoureux,
De certaines cordes vocales très sexy,
Saint-Germain des Prés est séduisant,
Grâce à la culture de Saint-Germain des chants.

Pourquoi,
J’ai le blues quand mon cœur ne swing plus ?
C’est la jazzy nostalgie.

Pourquoi j’ai des bleus au cœur quand je suis ému,
C’est la jazzy nostalgie,
Jazzy nostalgie.

Mon amour du jazz fait jaser,
Des mélomanes qui sont jaloux,
De cette idylle sensuelle et passionnée,
Avec ces airs au charme fou.

Auquel j’ai voué fidélité,
En étant sûr de ne pas me tromper.

Pourquoi,
J’ai le blues quand mon cœur ne swing plus ?
C’est la jazzy nostalgie.

Pourquoi j’ai des bleus au cœur quand je suis ému,
C’est la jazzy nostalgie,
Jazzy nostalgie.

Pourquoi,
J’ai le blues quand mon cœur ne swing plus ?
C’est la jazzy nostalgie.

Pourquoi j’ai des bleus au cœur quand je suis ému,
C’est la jazzy nostalgie,
Jazzy nostalgie.

Pour écouter cette chanson...



233380 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...