Œuvres de l’auteur

sommaire saga retour


HORIZON LOINTAIN


Mon bateau est perdu en mer,
Et le vent caresse les voiles,
C'est un lointain souvenir qu'la terre,
Je ne suis entouré que de squales,
La mer est bleue, les moutons sont blancs,
Mon voilier est rouge et quand je suis,
A l'autre bout du monde c'est émouvant,
Car je crois être en France en étant ravi.

Les vents sont extrêmement violents,
J'entends le tonnerre qui gronde,
Car il me dispute d'être imprudent,
Mon bateau dans l'eau vagabonde,
J'ai envie d'revoir les déserts bretons,
Que sont les plages et quand à la mer,
C'est un oasis et cette punition,
Me conduira tout droit en enfer.

Je prends mon bateau et je jette l'ancre,
Pour écrire une belle page d'la navigation,
Sans faire de fautes comme un cancre,
Je mets de l'encre bleu dans mon crayon,
Car je me sens une âme d'écrivain,
Dans cet horizon lointain.


Tous les marins sont amoureux,
Du grand large pour la simple raison,
Qu'il existe des êtres merveilleux,
Que sont les belles femmes poissons,
L'horizon possède une frontière,
Où se cache un très beau pays,
Qui s'appelle bien sûr la mer,
Dans lequel je me sens épanoui.

Je souffre vraiment de solitude,
Tout seul perdu en pleine mer,
J'vois des oiseaux dans cet univers rude,
J'voudrais leur parler sans faire le fier,
Elles ne sont pas bavardes ces mouettes,
Mon voilier vole au dessus de l'eau,
En me disant bien sûr que peut être,
J'ai l'impression d'être un oiseau.

Je prends mon bateau et je jette l'ancre,
Pour écrire une belle page d'la navigation,
Sans faire de fautes comme un cancre,
Je mets de l'encre bleu dans mon crayon,
Car je me sens une âme d'écrivain,
Dans cet horizon lointain.





233443 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...