J'aime la Scandinavie pour la vie
Voyage en drakkar pour aller en Scandinavie

sommaire odin retour

Le mariage de Freyr


Un jour, Freyr s'assit sur le trône d'Odin, d'où celui-ci voit toutes choses, et jeta un regard sur le monde.

Or, sur terre, vivait en ce temps un nommé Gymir. Sa femme Aurboda appartenait à la race des trolls-des-rochers et sa fille Gerd était la plus belle de toutes les jouvencelles.

Et comme Freyr regardait vers le nord, depuis le trône d'Odin, il aperçut un palais magnifique et une femme qui pénétrait à l'intérieur et refermait la porte derrière elle. Et, tandis qu'elle fermait la porte, la beauté de sa main illuminait l'air autour d'elle et le sol brillait sous son pied. Et ainsi Freyr fut-il puni d'avoir osé s'asseoir sur le trône sacré ; car il le quitta pénétré de douleur ; quand il rentra chez lui, il était incapable de proférer un mot. Il ne dormait ni ne buvait et nul n'osait lui adresser la parole.

Mais Njörd, son père, envoya alors chercher Skirnir, le serviteur de Freyr, et le pria d'aller parler à son fils et de lui demander pourquoi il était si morose qu'il ne voulait parler à quiconque. Skirnir accepta, mais à contre-cœur, car il craignait une rebuffade. Pourtant, lorsqu'il se trouva auprès de Freyr et qu'il lui demanda pourquoi il était si abattu et silencieux, Freyr lui répondit qu'il avait aperçu la plus belle femme du monde, et qu'à cause d'elle, il ressentait un tel chagrin qu'il ne vivrait pas longtemps s'il n'arrivait à la conquérir.

" Pars sur-le-champ, demande-lui d'être ma femme, ramène-la avec toi, que son père soit consentant ou non, et je te donnerai tout ce que tu me demanderas ", déclara-t-il.

Skirnir répondit qu'il voulait bien se lancer dans cette entreprise à la place de Freyr, si celui-ci lui donnait son épée. Or, l'épée de Freyr était si merveilleuse, qu'elle combattait d'elle-même. Et Freyr accepta aussitôt de la confier à Skirnir.

Skirnir se rendit auprès de Gerd et la demanda en mariage pour son maître. Sa requête fut acceptée. Elle se rendrait trois jours plus tard jusqu'à l'île de Barrey, où le mariage aurait lieu.

En apprenant cette heureuse nouvelle, Freyr s'écria :

" Comme une nuit est longue !
Et deux nuits encore davantage !
Comment pourrai-je patienter trois nuits ?
Un mois souvent me parut moins long
que la moitié de cette attente !
"

Mais un jour viendra où sa bonne épée manquera cruellement à Freyr, quand les fils du Muspelsheim se lanceront à l'attaque de l'Asgard.



233380 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...