J'aime la Scandinavie pour la vie
Voyage en drakkar pour aller en Scandinavie

sommaire odin retour

Le commencement de toutes choses

Au commencement, était le Ginnungagap
- l'abîme sans fond -
- et rien d'autre.

Au temps jadis, étaient des âges où rien au monde n'existait : ni sable, ni mer, ni les froides vagues. La terre n'existait pas, ni les cieux élevés ; béants étaient les abîmes, et nulle herbe ne poussait.


Au nord, s'étendait le Niflheim - le pays du brouillard - qui était d'un froid glacial ; au sud, s'étendait le Muspelsheim, brillant, brûlant et tout embrasé de flammes ardentes ; un pays gouverné par Surt, le géant à l'épée redoutable. A la fin du monde, c'est lui qui combattra les puissants dieux du ciel et qui les détruira par le feu.

Un fleuve de glace coulait dans le Ginnungagap. Mais là où le givre du nord recontrait le vent brûlant du sud, la glace fondait ; et, de ces gouttes d'eau vivifiées par la chaleur, se forma le corps d'un géant. Il s'appelait Ymir, et de lui descendirent tous les géants-du-givre. Car tout en dormant, Ymir transpirait ; et de son aisselle gauche sortirent un homme et une femme, tandis que ses pieds joints produisaient un fils. Et ce furent les ancêtres des géants-du-givre.

Du ruissellement du givre fondu par le vent du sud, surgit également une vache. Son nom était Andumla et de ses pis coulaient quatre fleuves de lait dont Ymir s'abreuvait. Elle-même se nourrissait du sel contenu dans la glace qu'elle faisait fondre en la léchant. Le soir du premier jour, du roc ainsi dégelé se détacha la chevelure d'un homme, et le deuxième jour sa tête, et le troisième jour l'homme tout entier. C'était Buri, et il était grand, vigoureux et très beau à voir. Il eut pour fils Bor, lequel épousa une fille de géant, Bestla. Bor et Bestla eurent trois fils qu'ils nommèrent Odin, Vili et Vé ; et à eux tous ils gouvernèrent la terre et les cieux.

Les fils de Bor tuèrent le géant Ymir ; et de son corps, ils firent la terre ; ses os devinrent les montagnes et ses dents les galets de la mer ; son sang devint l'Océan dont ils entourèrent la terre ; et de son crâne, ils firent la voûte des cieux, soutenue aux quatre coins par quatre nains - Est, Ouest, Nord et Sud. Puis ils prirent la cervelle d'Ymir et la jetèrent dans le ciel où elle forma les nuages. Ensuite, ils attrapèrent les étincelles qui voltigeaient au-dessus du Muspelsheim et les disposèrent à des hauteurs différentes de la voûte céleste ; elles devirent des astres et les dieux réglèrent leur cours.

La terre est ronde et tout autour s'étend la mer profonde, sur les rivages de laquelle demeurait la race des géants. Mais avec les sourcils broussailleux d'Ymir, les fils de Bor édifièrent un solide rempart, à peu près au milieu de la terre, pour se protéger des géants ; ils appelèrent leur domaine le " Midgard " (la " Demeure du Milieu ").

Un jour, les fils de Bor marchaient sur le rivage et ils y trouvèrent deux troncs d'arbre abandonnés par les vagues. Ils les ramassèrent et leur donnèrent la forme d'un homme et d'une femme. Puis, chacun à son tour leur fit des présents : le premier, l'âme et la vie, le second, l'esprit et la sagesse, et le troisième, la parole et les sens. Ensuite, ils vêtirent cet homme et cette femme et les dotèrent de noms. L'homme fut appelé Aslr et la femme Embla, et ils engendrèrent tous les humains qui allaient peupler le Midgard.

Puis les fils de Bor se construisirent une seigneurie au centre du monde. Elle s'appelait l'Asgard ; là où demeurait la race des dieux, ou Ases, qui sont les enfants d'Odin et de son épouse Frigg. C'est pour cela qu'Odin est appelé Père-de-tout, car il est le père des dieux et des hommes. De son trône élevé de l'Asgard, il pouvait embrasser du regard le monde entier et observer tous les faits et gestes des hommes.

Or, il était un géant qui avait une fille appelée Nuit. Ses cheveux étaient noirs et son teint basané, mais elle épousa un homme de la race des Ases, et leur fils eut le teint clair et les cheveux blonds. Il ressemblait à sa famille paternelle, et il fut appelé Jour. Odin prit Nuit et son fils Jour, offrit à chacun un cheval et un chariot puis les envoya très haut dans le ciel, en leur ordonnant respectivement de faire le tour de la terre une fois par jour. Nuit conduit le cheval appelé Crinière-de-Givre qui, chaque matin, humecte la terre de rosée. Jour conduit le cheval appelé Crinière-de-Lumière qui illumine la terre et les cieux de son merveilleux éclat.

Il était un homme appelé Moundilfari qui avait deux enfants. Ils étaient si beaux et si gracieux qu'il nomma le fils Lune et la fille Soleil. Mais les dieux, outrés de cette insolence, emportèrent le frère et la sœur dans le ciel et obligèrent Soleil à conduire chaque jour le chariot du soleil, qu'ils avaient chargé d'éclairer le monde avec les étincelles provenant du Muspelsheim, tandis que Lune règle le cours de la lune qu'il fait croître et décroître. Lune vola deux enfants des hommes, partis puiser de l'eau ; on les voit encore qui se suivent avec leur cruche et leur bâton.

Or, à l'est du Midgard s'étendait une grande forêt appelée la forêt de Fer où demeurait une race de géants, les trolls. Là, vivait une ogresse, dont les enfants étaient des monstres à forme de loups. De cette ogresse naquit le loup Skoll, qui poursuit le soleil, et le loup Hati, qui essaie d'attraper la lune. Le soleil et la lune se sauvent pour leur échapper ; mais à la fin des temps, ils seront rejoints et les loups les avaleront.

Entre le ciel et la terre, les dieux construisirent un pont immense nommé Bifrost - la Route mouvante - que les hommes appelent l'arc-en-ciel. Il est très robuste et fait avec une habileté surpassant de loin tout autre ouvrage. Mais si solide soit-il, quand les fils du Muspelsheim voudront le traverser, il se brisera. Car rien au monde n'est assez fort pour résister à leurs assauts.

Au commencement, Odin désigna douze juges pour décider du destin des hommes et gouverner la seigneurie d'Asgard. Tout d'abord, ils édifièrent un immense palais où se trouvaient leurs sièges (tous, à l'exception du trône de Père-de-tout lui-même). Il s'appelle le Gladheim et c'est le plus grand et le plus beau palais du monde, tout entier en or, à l'intérieur comme à l'extérieur. Ils firent aussi une demeure pour les déesses, nommée le Vingolf. Et une forge, avec des marteaux, des tenailles, des enclumes et toutes sortes d'outils, où ils travaillaient le métal et la pierre et le bois ; et, par-dessus tout, l'or. L'or était si abondant que tous leurs récipients et ustensiles étaient faits de ce précieux métal ; et cette époque portait le nom d'Age d'Or, avant d'être ruinée par la venue des femmes.

Dans la partie la plus au sud de l'Asgard, se trouve le palais appelé le Gimle, le plus spendide de tous, plus brillant que le soleil lui-même. On dit qu'il se dressera même après que les cieux et la terre auront été détruits ; et c'est là que demeureront les hommes bons et vertueux de toutes les époques.

Il y a aussi l'Elfland, où vivent les elfes-de-lumière, tandis que les elfes-des-ténèbres habitent sous la terre. Ils sont très différents les uns des autres, car les elfes-de-lumière sont blonds comme le soleil, alors que les elfes-des-ténèbres sont plus noirs que la poix.

La race des nains devint innombrable et ils grouillèrent comme des vers dans la chair d'Ymir, mais les dieux leur donnèrent la même forme et le même esprit qu'aux hommes. Et eux vivaient dans la terre et parmi les rochers.



233380 visiteurs depuis le 20 septembre 2003

et la saga des connexions continue...